Atelier-jonque de géométries spirituelles

dimanche 29 avril 2012

La mie du chemin (1)

Réponse parisienne à un commentaire de l'ami Jean-Jacques (alias JJB, alias Le Chant du Pain), "Itinéraire bien connu" disait-il..., voici une suite de duos (à distance, mais relative) entre (la) République et (la) Nation, chaque jour jusqu'à dimanche prochain, terme probable d'un début final (et vie-c'est-vers-ça).

Parmi les points géométriques ambigus, donc intéressants, il y a celui de la "mi-chemin", comme aujourd'hui. Que l'on soit "à cheval" entre, ou plus modestement pédestre, la "mi-chemin" dessine (en tant que point) une fictive parité entre l'avant et l'après (tout en risquant de zapper le présent). Même son artificielle symétrie ne peut cacher le mirage.
Est-on à mi-chemin de devant et de derrière, ou bien du fossé gauche et du fossé droit ? Etre au centre, apparemment, ne paye pas beaucoup (- de 10% d'intérêts).
Néanmoins, la "mi-chemin" préoccupe aussi les chercheurs qui se posent (légistimement) la question des termes de début et de fin comme une question intime. La "mi-chemin" a aussi une dimension verticale qu'il serait peut-être imprudent de négliger.
Et il ne semble y avoir, au jour d'aujourd'hui et pour l'instant (présent), que l'a-solution d'être l'"ami-chemin".

(République)                                                                     (Nation)


°

.

2 commentaires:

lechantdupain a dit…

bravo pour cette notion d'ami-chemin qui je l'espère va remporter tous nos suffrages ! :)

djaipi2 a dit…

- merci JJB, on continue ! :-)