Atelier-jonque de géométries spirituelles

mardi 22 janvier 2008

Carnatic

Chant classique du sud de l'Inde

o

o
(pour André et Gwen, et les indonautes)

Sur les seuils des maisons, les passages parfois, il y avait des mandalas blancs dessinés le matin même. Cette pratique d'offrir un signe spirituel à une maisonnée m'inspire un sentiment paisible.
L'intention ne vaut-elle que parce qu'elle est choisie?

0726-27
Tiru, 26 décembre

o

6 commentaires:

Astrale a dit…

c'est beau, c'est apaisant comme chant, comme musique, assez envoutant...en connaissez vous le sens, le thème?

Anonyme a dit…

Merci Djaipi...Tu es mon lecteur assidu et c'est super!
Soie et encens, or et vert d'eau, thé et rouge d'orange,savon de la pierre de talc ..., c'est tout un paysage qui transforme encore et enchante... Vive l'Inde ! Plein d'energie pour toi.
POLSKA

Kaïkan a dit…

J" aime aussi ces mandalas éphémères comme une offrande chaque fois renouvelée au spirituel ... Les chants, eux réveillent trop une période délicate de ma vie ... C' est ainsi ... Ils restent liés à cette expérience douloureuse ...
Par contre, ces dessins, prières aux Dieux gardent la modestie de l' instant, elles sont offrandes délicates aux passeurs, protection de bienvenue aussi j'imagine ...

djaipi a dit…

astrale -ces chants sont souvent dédiés au divin, je ne connais pas la langue, mais il y a quelque chose de commun avec le flamenco et le blues, enfin d'après mes oreilles...amicalement
polska -merci et... bon voyage donc
kaïkan - oui, ils font partie de tout un ensemble, entremêlé au quotidien, mais c'est vrai, ce sont des détails qui "sonnent". amitiés

souvienstoi a dit…

Symbole du mystère qui illumine le coeur quand le chant imprègne l'âme d'un baume si apaisant..... bien à toi...

patrick a dit…

Trés beau et intéressant ce que je découre là, ça me parle beaucoup, je reviendrais pour voir et lire, à bientôt.