Atelier-jonque de géométries spirituelles

dimanche 20 avril 2008

A way milky

Navigations.
En complément des sphères de jeudi 16, voici des anneaux (armillaires?) autour de la Voie Lactée, notre ashramilky.


Dans la foulée, j’ai découvert ces autres anneaux autour de NGC 5907 (article: les galaxies fantômes).

.

Il y a un moment que NeD bog n'a pas eu de prurit narcissique et cosmique. Voici celui du jour.
NED (avec un E majuscule) est un site qui recense des millions (américains) d’objets cosmiques. Leur performance géométrique est remarquable et indigeste : il y a des pages web remplies de coordonnées. Cette blogonimie me laisse tout de même perplexe, mais on ne sait jamais...
Dès que la Jonque pointe le bout de la poupe vers les étoiles, je ne peux m’empêcher, pour des raisons déjà avouées par ici, de chercher des traces d’Andromède et d’Argo, ces deux troublants archétypes de l’âme.


Andromède d’Hevelius, gravure, 1690 (lindahall)

Plus agréable que NED donc : sur Astrosurf, j’ai croisé une Andromède interactivée (celle d’Hevelius justement). L’idée est bonne, hélas, les photos un peu moins.
Plus loin, trouvé chez Richard Dibon-Smith, des notices historiques et symboliques intéressantes (mais en anglais), en particulier Argus et Andromède (évidemment). C’est à se demander si ce ne sont pas les constellations qui ont inspiré les Grecs pour inventer (ou plutôt découvrir dans leur inconscient) le mythe d’Argo.
L’étoile majeure de Carina (Argo Navis) est Canopus, la deuxième étoile la plus brillante des Cieux. Elle était, dans l’Antiquité, associée à Osiris. Canopus était le pilote de la flotte de Sparte dans la mythique guerre de Troie.
La description de ces objets célestes témoigne aussi d'étranges tempéraments comme Eta Carinae associée à NGC 3372, The Keyhole Nebula (ci dessous).

Eta Carinae-Argo (Cosmotography, site aux beaux formats)

Au passage: le mythe d’Andromède est associé à une constellation qui contient la plus belle spirale des Cieux; Corona Borealis était la couronne de mariage d’Ariane (du fil du Labyrinthe) et Pegase a surgi de la tête de Medusa, décapitée par Persée. Ce principe ailé semblerait donc avoir été libéré par la transmutation (l’exécution ?) d’une force obscure.


Pegase d’Hevelius (lindahall)

La constellation de Pegase abrite NGC 7331, belle galaxie-spirale qui ressemble, comme dans un miroir, à notre Milky Way.


NGC 7331 (antwrp.gsfc.nasa.gov)

A way milky, a way...


.

7 commentaires:

Astrale a dit…

Effarant, presque effrayant cette corrélation entre la mythologie et les constellations; comme si nos anciens avaient percé bien des mystères...notre siècle n'est il pas en train de tout effacer, de tout oublier? merci de nous ouvrir cette voie de réflexion, Djaipi.

lechantdupain a dit…

Sourire Jean-Pierre, un voyage, dans l'espace autant que dans le temps, à donner le vertige...

djaipi a dit…

Astrale – Oui, j’ai bien peur que cette frénétique fuite en avant soit comme un refus de voir ces analogies, une négation du transcendant. En principe, la culture d’une civilisation devrait prendre soin de cette dimension de l’âme. Mais, bon… Alors, cultiver le goût de la beauté est en train de devenir un acte de résistance face au chaos. Vive le dessin !

Chantdupain – Merci de ta visite, oui la Jonque renoue avec l’ébriété cosmique… J’aimerais avoir un peu plus de temps pour développer cette analogie entre Macrocosme et microcosme. Es-tu au courant à propos des flatulences du trou noir de notre galaxie, il y a 300 ans ?

Astrale a dit…

En vous lisant, j'ai revu les parois de la grotte de Lascaux...

djaipi a dit…

A ce point là ?!?

lechantdupain a dit…

Oui Jean-Pierre, je n'ai pas écrit d'article sur ce sujet car mon esprit était occupé ailleurs, et si j'ai un trou dans les jours à venir, je saurai comment le remplir :)
Bon voyage dans l'espace-temps !

Astrale a dit…

ben voui!j'ai une imagination fertile ceci-dit!