Atelier-jonque de géométries spirituelles

samedi 10 novembre 2007

Voile et burins


Veil nebula (Hubble)

La Jonque de NeD blog flotte, mémère, sur mer agitée, vers sa 10.000ième visite. C’est juste parce que c’est un compte rond pour contrecarrer les triangulations du cube daïmoNeD.
Il y a dans ses voiles un air curieux, qui flotte également. Est-il vénérable, vénérien, vénal, vénusien ? Il s’agit bien de voiles puisque l’ami chantdupain me dédie (djaipi content !) son billet de jeudi où il est question de bébétoiles dans la constellation de la Voile (alias Argo Navis) et qu'il poursuit le lendemain avec la torride Vénus.

............

J’ai d’abord trouvé une réponse cupide et vénusienne avec cet autre Amour aveugle et astrologique, gravé par H.J. Muller (à Bochum). Puis je suis parti en surf avec ce bois gravé de Cranach (à droite) sur les même sujets.
Parmi les astres, j’ai remarqué ensuite (à l'Université Liège) un autre Eros dans le giron d’une Venus en parité avec Jupiter lui-même, et j’ai goûté à cette Lune (toujours au burin) de Herman Müller (1566), avec ses vaisseaux en arrière plan.
Et comme NeD est en forme, nous avons quand même ramené du même site une belle cousine de la Jonque, gravée (au burin !) par un certain Frans Huys (1522-1562) d’après Bruegel. J’aurais bien aimé toutes les capturer, mais la Jonque est au régime (pour l’instant et pour les raisons que vous savez).


Galerie de Frans Huys

Alors que je voulais vous rincer l’oreille pour le week-end avec de la musique (pensée du jour), la Jonque ramène donc des burins. La voici quand même, parce qu’elle est maritime.

o

o

Claude Debussy

Note: je me suis permis de rafraîchir un peu les gravures vues ici pour des raisons pixelles.


6 commentaires:

Acouphene a dit…

Toujours aussi NED... J'aime
Je suis à Marjolaine demain...

lechantdupain a dit…

La Jonque ramène dans ses filets de biens beaux butins ! Bonne fin de semaine Jean-Pierre, amitié.

ariaga a dit…

Très cher Djaipi, cette note est un bijou et surtout elle m'a décidée à aller rendre visite à chantdupin. Jusqu'ici j'avais évité car vous savez le peu de temps dont je dispose et je sentais bien que je risquais de devenir "acro". Le mal est fait, c'est vraiment un blog passionnant. Je vais y consacrer uu bon bout de temps dès que possible. Mes nuits vont encore racourcir. Bises.

Astrale a dit…

Les gravures m'étonnent par la quantité de détails...?...

Debussy sait mieux que beaucoup donner une teinte particulière de l'ambiance.

Kaïkan a dit…

Quel trésor d' archives que la jonque ... Je ne connaissais pas la galerie de Frans Huys, j' y suis allée faire un saut et suis tombée en admiration pour "Navire à trois mâts armé avec quatre hunes et deux voiles de perroquet. (Dans le ciel à droite une évocation de la chute d'Icare), par Frans Huys", j' ai pris plaisir à y déchiffrer " La chute d' Icare" ... A chaque fois de beaux voyages ...

djaipi a dit…

Cher(e)s amis, merci pour vos commentaires, vous arrivez à suivre ce qui m’échappe en ce moment (le temps-tornade, n’est-ce pas astrale ?), et une forme de maîtrise du véhicule : je n’ai plus de place (non plus) sur mon ordi (le pôvre chéri) et donc impossible d’avancer le travail sur les cartographies XL. L’archétype Argo me plonge dans une imprudente boulimie de surfs et mes nuits aussi (ariaga) sont très courtes. Oui (chantdupain), les butins sont géométriques, séduisants, analogiques et spirituels, mais je suis trop gourmand (kaïkan) et je me grille effectivement les ailes.
Je ne suis donc pas très assidu par ici car je dois bricoler en coulisse et faire de l’intendance et du ménage.
J’ai lancé en éclaireuse il y a quelques semaines la petite goélette (légère et expérimentale) ARGOblog, sur laquelle j’ai essayé une autre façon d’insérer un format XL (lien trouvé chez chantdupain) de la superbe gravure de H. Cock que j’ai capturé en 12 morceaux, recollée et restaurée. Je vous invite à la visiter officieusement (et avec indulgence) en attendant de pouvoir faire la solution proposée par acouphène.
http://djaipi.hautetfort.com/
Bien amicalement.