Atelier-jonque de géométries spirituelles

jeudi 19 juillet 2007

Deep song


Community of galaxies in the ocean of Space
or “deep field” from Hubble

(Version française
)

For english speaking blogfriends, chant and champ, are used, according to birds language, to show this aspect of our Universe.

After the sonnet extract from the blogfriend bread-song, here is the "Deep song". This is the celestial bodies’ visual music, or how the (very) Big works on It’s self.
In this year 2007 (just a point of vue from Gaïa), we have a glimpse of Its great Body. Being careful with relativity in space and time, we can enjoy these images as they are: amazing supports for meditation – here and now.

Today, the guest artist on NeD blog is Hubble. The conductor himself stays the same. NeD blog junk presents Deep Song, opera after Hubble in two sets of space fruits.

*

Act 1: appetizers with galaxies portraits, the largest galaxy portrait, portrait of the youngest galaxy, portrait of the one spinning backward (it has to be one!), the one which looks like the most our own galaxy, 4 couples in action, children garden, and an old star dying. C’est la vie...
Act 2: some Uranie’s chakras.
Act 3: echoes of light from a supergiant working on its’self.

*
Act 4: hearts of nebulaes.
Act 5: frescoes discovered by Hubble (nicer than an art gallery…)

*******

Images of Hubble opera.

*


10 commentaires:

Marc a dit…

Will Hubble be able to reach the beginning of this space-time, looking so far? And is there anything beyond?

djaipi a dit…

Merci Marc, de répondre dans la langue de mon poète préféré. Quant à ce qui pourrait remonter (ou peut-être redescendre ?) au début de l’espace-temps, je ne crois pas que cette substance là ressemble à un petit robot en ferraille – ce qui ne m’empêche pas d’avoir beaucoup d’affection pour cet instrument-photographe qui a un talent artistique certain.
La substance en question est justement celle qui est favorisée (produite ?) par une pratique, comme la méditation par exemple, et que je te remercie de rappeler dans ton blog. Le reste c’est le Spectacle, tout magnifique et terrible qu’il soit.
A bientôt, amicalement.

grainsdesel a dit…

Heureusement que tu es là, pour pallier à la faiblesse de mon zoom.
Malgré ton invitation sur ta jonque, après avoir ouvert le hublot de la dunette, je n'arrive pas à photographier tes galaxies.
Je pense que je vais retourner chez "Pixar" me faire repixelliser...!
En attendant j'essaie de trouver sur ces échographiegallactistiques la date de l'accouchement...!
Si tu as une petite idée, merci de me la faire suivre en poste restante: Tropique du Capricorne, espace "Atlantide" à marée montante...!

djaipi a dit…

Grainsdesel – Allons, ce n’est peut-être pas une question d’objectif mais plutôt d’intention. Tu as bien l’œil pour ces trois grâces versant de l’eau dans ton billet pré-précédent (?), elles sont belles comme des galaxies! Pour les accouchements, là…, je sèche, le chant du pain peut-être ? Amicalement

ariaga a dit…

Merci pour le beau spectacle, quand on sait que tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut nous sommes vraiment dans une sphère de beauté. Bises galactiques.

Arianil a dit…

A force de ne regarder que son nombril (ou ses contemporains) on en perd le sens du cosmique (et du comique de notre situation ?). Merci pour ces galeries stellaires : un émerveillement inattendu, qui suscite bien des questions, sur les objets "photographiés" et sur la technique. Mention particulière pour la nébuleuse de Carène avec ses doigts griffus (la main d'un dieu ou d'un démon galactique ?)...

djaipi a dit…

Ariaga - c'est bien de vous revoir dans les parages, je vous retourne des bises sidérales.

Arianil - la Carène est-elle peut-être le globule blanc d'un corps plus grand encore ? Amicalement

lechantdupain a dit…

Notre présent est déjà leur passé. Nul ne peut prédire, malgré les meilleures échographies possibles, ce que leurs enfants sont déjà devenus depuis des millions d'années. :)

ariaga a dit…

Coucou (pas en anglais). En l'absence du gardien du blog pendant plusieurs jours impossible d'y accéder. Ensuite ensuite impossible de mettre un commentaire sur la première note. Alors je dis mon petit bonjour sur celle ci. J'ai aussi été visiter Hubble opera. Très beau; Bises grognons. Il faut revenir.

djaipi a dit…

lechantdupain - il faut croire que même le temps est une illusion d'optique :-)

Ariaga - me revoilà, bises grosses gnonnes :-)