Atelier-jonque de géométries spirituelles

mardi 23 octobre 2007

Vernissage

ONETEINTOUT
Je vous invite quand même à visiter (sauf entre 19h 55 et 20h, ce n'était pas un rêve!) la galerie du supergéomètre Andrea Cellarius que j’ai enfin terminé.
J’ai restauré pratiquement toutes ses images venant du web. Elle complète la page des Cartographies célestes.
Certaines gravures datent de 1708, symétrie à 300 ans d'écart...

o

13 commentaires:

Astrale a dit…

Pour quelqu'un qui n'est pas initiée comme moi, tout cela m'apparait très ésotérique, sinon hermétique même!
difficile alors d'apprécier...comment aborder cela?
:-)

djaipi a dit…

– Tranquillement… A commencer par l’esthétique, ces gravures vous attirent-elles – ou non, est-ce que ces dessins vous plaisent, vous émeuvent – ou non (sans justification intellectuelle) ? Ensuite, pour quoi ont-ils été fait : pour représenter des aspects du monde, pour projeter à l’extérieur une quête de sens propre à l’âme ? Si vous dénichez une attirance en vous, même inexplicable, elle vous poussera à vous initier vous-même. Suivez le lapin blanc.
N’hésitez pas à aller fouiller dans NeD galeries, il y a maintenant plusieurs graveurs cosmographes avec des styles différents qui emploient leurs talents pour cosmo- graphier l’univers. Et puis ce sont des superbes gravures… Elles révèlent une géométrie (spirituelle) qui a des points communs avec celle des danseuses du Pan Asian Group (si, si).
Il m'a semblé que, là, vous aviez tilté. :-)
Amicalement

Astrale a dit…

Oui elles m'attirent, sans justifications intellectuelles ;-)
de prime abord, je trouve juste les gravures relativement petites à voir comme ça sur l'écran et j'ai du mal ainsi, à apprécier...

ceci étant, je voulais vous dire aussi que j'ai aimé une de vos peintures particulièrement dans la galerie présentée. Il faudra que je vous précise laquelle, je reviendrai là un peu plus tard.
à bientôt

Astrale a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Astrale a dit…

cygne bleu, cälligrame 2 et l'âme bleue...oui en fait je les aime tous mais ma préférence change d'instant en instant...terrible ça!

djaipi a dit…

Euh... Il s'agit bien des gravures de Cellarius, n'est-ce pas? :-)

Astrale a dit…

non, non, mes excuses, je parlais de la galerie de votre site (gravures, acrylique, craie....sur toiles/ elles sont bien de vous, non? elles me plaisent beaucoup. Elles datent de quand? et vos sculptures?

Acouphene a dit…

demain, tu m'expliqueras...

djaipi a dit…

Asrale - Oui, oui, elles sont de moi. Elles ont des dates de naissance différentes, entre 1985 et 2005(l'âme bleue date de 2002).
Bien content qu'elles vous plaisent. J'espère avoir un jour l'occasion de les exposer.
Faites vous de la peinture?
Amicalement

Acouphène - :-) j'essaierai... Mais ce n'est pas si facile d'expliquer un sentiment subtil, géométrique (et spirituel), ces artistes sont des visionnaires...
A demain

ariaga a dit…

J'ai été voir le travail de restauration. Superbe. bises à restaurer...

Astrale a dit…

Djaipi, oui j'essaie de peindre...huile, acrylique, craie...mais pour l'instant, le temps me manque un peu...alors je pratique aussila photo pour exercer mon oeil!
amicalement
Marie

djaipi a dit…

Ariaga – Je trouve que les gravures (même anciennes) sont particulièrement blogogéniques, et c’est un plaisir de les « rafraîchir » pour notre plaisir. Bises

Astrale – Oui, parfois, le temps se déguise en ennemi ou adversaire, et pourtant le désir de pratiquer tient la barre.
Je viens de relire vos commentaires et je réalise mon incompréhension, vous regrettiez de voir les gravures si petites sur l’écran, j’espère avoir l’occasion de vous montrer les originales (et les peintures aussi).
Amicalement

Anonyme - Qui a supprimé le commentaire du 24 octobre ?!?

Astrale a dit…

J'avais par mégarde envoyé deux fois le même commentaire, alors j'en ai supprimé un.
Comme vous le dites, le désir de pratiquer nous tient, et ne nous lache pas...c'est même ce qui tiraille...le désir de poser une idée, un geste , une image, un ressenti sur la toile, et le temps qui nous file entre les doigts et qui ne nous laisse pas le loisir de nous "poser"tranquillement! :-)
ralala...