Atelier-jonque de géométries spirituelles

vendredi 5 octobre 2007

Foolish heart

Il pratique aussi la géométrie des sentiments (voir billet du 18.09.07), il a un peu la même posture corporelle, mais dans la catégorie jazz, voici le grand Bill Evans et la transparence spirituelle de son "Foolish Heart", petit joyau de 4 mn pour finir cette semaine avec un recueillement ouvert. Ouvert

o

o

(Vous pouvez jouer les prolongations avec les autres trésors de ce superbe pianiste proposés chez YouTube)

5 commentaires:

ariaga a dit…

Jolie idée cette géométrie des sentiments en relation avec la musique. Merci et bises en contrepoint.

Astrale a dit…

J'adore, tout bonnement; je découvre ce blog en cheminant au hasard des liens...la toile nous mène dans des lieux très riche en créativité et effervescence parfois! Bravo pour le votre, je me ré-inviterai:-)

djaipi a dit…

Ariaga – C’est la fluidité spirituelle du pianiste…Contrebises

Astrale – J’étais passé par chez vous il y a quelques temps et j’avais bien aimé l’état d’esprit (stellaire) de votre blog, c’est une bonne surprise de vous voir par ici, j’ai même vu que nous avons des blogfriends en commun. Ré-invitez vous avec plaisir, je vais faire la réciproque. Amicalement

Marion a dit…

Ce Bill...la grande, très grande classe ! ...Cela faisait longtemps que je n'avais pas écouté ce magnifique pianiste...tiens, je ne resiste pas à le citer sur les "petits pas"...mon père a une véritable passion pour ce musicien, j'ai donc baigné dedans depuis toute petite...et ce soir, ce thème est particulièrement bienvenu...si appaisant...merci, Djaïpi.

djaipi a dit…

oui, il y a certains moments où on se dit que la musique (aussi) peut sauver le monde... :-)