Atelier-jonque de géométries spirituelles

lundi 9 juin 2008

Flower Milk

Voici un portrait récent (juin 2008 par Spitzer) de la Très Belle Inner Milky Way, autrement dit la Voie Lactée Intérieure (sic).
Le paradis est, semble-t-il, un Point de vue multidimensionnel dont la Géométrie d’origine est la même, c'est-à-dire un pur et simple retournement.
La Très Belle est Dedans.


Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Inner Milky Way (Spitzer)

Une synchronicité florale veut que soient associés ici Stevie le ménestrel et le petit (par la taille) et néanmoins précieux traité alchimique de la Fleur d’Or.

Le retournement de la lumière est le secret qui permet de dissiper les ténèbres et de maîtriser l’âme inférieure. Il n’y a pas d’exercice qui restaure le principe créatif : l’unique moyen d’y parvenir se trouve dans le secret du retournement de la lumière. La lumière étant elle-même le principe créatif, c’est en LA retournant qu’on LE restaure.
Le secret de la Fleur d’Or, II, 15 (version T. Cleary, Pocket).

- Come back as a flower, Stevie Wonder, The secret life of plants (2)
Si ce n’est pas de la Géométrie spirituelle…



Chakra 4

.

8 commentaires:

Astrale a dit…

C'est cela..au confin de l'univers, comme au plus profond de soi, il y a donc bien la Beauté

Acouphene a dit…

Superbe...et toujours à approfondir... la Voie !

ariaga a dit…

En effet, c'est de la Géométrie spirituelle. La photo est magnifique. Bises de l'Espace.

djaipi a dit…

Mercis, Astrale, Acouphène, Ariaga :-)

ariaga a dit…

Je suis revenue, c'est tellement beau...

Anonyme a dit…

Djaipi, j'avais mis un petit message mais visiblement il n'est pas arrivé...
Mais toi depuis lundi? Es tu tombé au fond de ton puits de ciel? ou bien la peinture t'a repris sous son aile? De quel souffle tu t'envoles?
Triste et un peu inquiète, la POLSKA...

djaipi a dit…

Ariaga - Vous êtes chez vous...

Polska - Plutôt tombé sur la surface du quotidien, quelle semaine!
Sois pas triste, allez :-)

grainsdesel a dit…

Décidemment, voilà pas mal de temps que je n'étais venu poser mes papattes sur tes billets et là, ce n'est que du bonheur, tant j'aime cette voie lactée qui me replonge dans ma pérégrination vers Compostelle.