Atelier-jonque de géométries spirituelles

samedi 14 juin 2008

NeD milk

Dans le monde réellement renversé,
le vrai est un moment du faux
.
Guy Debord (*)


NeD flower

Non… Pas perdu dans la roseraie lactée du Paradis intérieur.
Même pas.
Le goutte à goutte nitroglycériné du quotidien tient la vedette et tient lieu de chantier.
Ami(e)s du jazz, des étoiles et des vers de Terre, de la libre pensée et de la Folle Géométrie - son NeD blog préféré n’assure pas une continuité continue dans une telle cacophonie d’énergies contradictoires.
NeD est un cube qui n’en est pas un. Inspirateur imprévisible, c’est un acube et le daïmon de ce blog. Son aspect irrationnel et un-sensé attire l’attention sur des situations ponctuelles et ahurissantes de la frénésie du monde tel qu’il se donne à voir, et qui me mettent parfois hors de portée du lisible.
Sont en plan (!) mais toujours sur la feuille de route de la Jonque: la saga du Grand Cercle, et la cartographie comme un langage et un miroir de l’âme collective, pour le meilleur et pour le pire.
En ce moment donc, éphémère comme tous les autres, le chemin ressemble à l'image ci-dessous - et vis et versa; et encore elle est relativement bio, sans les immondices médiatiques, polémiques et mondains.
Voici un apont.
Asuivre... dne-keew noB

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


°
- (*) La Société du spectacle (1967), Guy Debord, Gallimard, coll. Quarto, 2006, p. 768
- apont (lookmind)
.

14 commentaires:

Lechantdupain a dit…

Voilà un pont antipodesque, au bois de meilleur aloi que celui de glace péninsulaire. Quels vertiges la vie ne nous fait-elle pas affronter ? Amitié Jean-Pierre !

djaipi a dit…

Bonsoir jjb
Ah oui ! Merci de ta visite. Etre arpenteur n’est pas de tout repos ! Traversé les flots d’une semaine très agitée, et encore perdu temporairement le manche de la Jonque. Amitiés

Astrale a dit…

un pont qui fait tourner la tête...

grainsdesel a dit…

Renversant...!
Quel montage photographique. Parcourir ce chemin d'une rive à l'autre, n'est-ce pas un peu un chemin de Compostelle jamais fini...?
Bien amicalement.
Suri

djaipi a dit…

Salut grainsdesel!
merci pour ton commentaire sur le lait de fleur; ton voyage à Paris a semblé bien intéressant, et maintenant c'est Compostelle qui t'agite?
:-)
a bientôt, amicalement

Acouphene a dit…

Génial ce pont et qui renverse la vision... je vais plancher dessus !

djaipi a dit…

surfons, ami, surfons!
(j'ai bien aimé ta Brocéliandre)

Marie-Eve a dit…

C'est étrange mais ça me donne la nausée...

Acouphene a dit…

espère te voir à l'AG

Chris-Tian Vidal. a dit…

J'ai traversé votre pont et je vais le traverser encore.

djaipi a dit…

Marie-Eve - oui, ce sont des choses qui arrivent, mais c'est intéressant

Acouphene - moi aussi :-)

Chris-Tian Vidal - bienvenu sur le pont de la Jonque! :-)

ariaga a dit…

J'ai parcouru le pont jusqu'au bout. la dernière fois je m'étais arrêtée au milieu; Quel progrès dans l'audace bises longues.

djaipi a dit…

Super, bravo Ariaga :-D
Ça fait un drôle d’effet, n’est-ce pas, c… pardon, pied par-dessus tête…
On peut lire les pensées des îliens de Chatham et du grand Pacifique.
Bises australes

Anonyme a dit…

Waouuuuuuuuuuuuoaw....