Atelier-jonque de géométries spirituelles

lundi 24 septembre 2007

Libre conscience



Il était 17h, hier, au pied du Sacré Cœur. Il y avait le groupe vocal Toujours les Mêmes (Ils sont beaux ! Cliquez sur la photo) pour célébrer la 7° fête de la laïcité. Leurs chants sont poétiques, libertaires et libertins. Il y a de l’humour et ça sonne vraiment bien. C’est un régal.
C’était au square Nadar, où réside la sculpture du Chevalier de La Barre, martyr de la libre pensée et de la liberté de conscience. Qui était Jean François de La Barre ? Il fut torturé et décapité à 19 ans pour ne pas avoir salué une procession. Ensuite il fut brûlé avec un exemplaire du Dictionnaire Philosophique de Voltaire trouvé chez lui.
Lire plus sur laicité1905 >>
Voir aussi quelques liens libertaires dans Alternatifs/Ecopolitiks
Bonne journée
(Photos: djp)

5 commentaires:

Ezrah a dit…

Et que fais-tu de la libre intolérance et du libre obscurantisme !
Un peu d'ouverture d'esprit que diable !!! ;)

djaipi a dit…

- Aaah, oui bien sûr :-), il me semblait pourtant évident que la libre intolérance est exercée par les bourreaux du malheureux chevalier et que le libre obscurantisme de nos jours n'est pas à plaindre. Mais bon... Est-ce encore une histoire de lorgnette?
Amicalement

grainsdesel a dit…

Pour le moment nous n'en sommes pas à faire appel à la guillotine, mais question délation...?
Quand à l'inquisition, nous n'y sommes pas loin; l'histoire aime parfois se répéter...!
Merci pour ce billet; pour être allé plusieurs fois au Sacré coeur, je devais avoir les yeux en l'air pour ne pas voir cette statue à ses pieds...!

Lung Ta a dit…

Salut djp, mon silence actuel est plus maladif que méditatif (bien que l'un n'empêche pas l'autre ;-) ) mais c'est avec plaisir qu'après avoir vu Gaïa préservée ici j'ai pu "entendre" ces joyeux chants libertaires et libertins

MERCI

djaipi a dit…

GdS - eh oui, les temps sont obscurs, le petit square Nadar est à côté du haut du funiculaire, il a été quand même un peu planqué :-)

LungTa - Merci de ta visite, j'espère que ta santé va mieux, amicalement