Atelier-jonque de géométries spirituelles

mardi 7 août 2007

Maître de gravure


N.L. de Lacaille, constellation Cae, 1756
Je venais de trouver les images de la constellation du Burin...
Je viens d'apprendre avec tristesse que mon maître de gravure Jean-Marie Granier vient de mourir.
- Etes-vous parti côtoyer la colombe? Mon respect et mon amour vous accompagnent.


J.M. Granier, Cevennes, silence de l'eau, gravure au burin, 1975

5 commentaires:

Kaïkan a dit…

Et cette gravure là, en bas, comme un au-revoir délicat ... Il semble s' en aller tout là bas, nous devançant sur le chemin de l' au delà ...
Une pensée pour toi et un clin d' oeil à cette âme en partance ...

Lung Ta a dit…

Compassion, c'est en effetune très belle gravue, un vrai chemin, l'important est le chemin semble t elle dire, sans fin

lechantdupain a dit…

Il a gravé ton coeur. Ces vibrations sont lumière et pourtant elles parlent, maintenant aussi par ta voix.

djaipi a dit…

Kaïkan – merci, je n’ai pas la phobie du mot « maître », je pourrais dire instructeurs, il y a des relations subtiles avec certains êtres, et lorsqu’il y en a un comme lui qui part, c’est une sereine tristesse qui fleurit.
Ta semaine passée a semblé très créative. Super. Amicalement

LungTa – oui, les instructeurs nous le rappellent chacun à sa façon. Merci, amicalement

LeChantduPain – Il a gravé mon cœur et une partie de mon esprit, comme un certain Dürer que je viens de retrouver sur le web avec un mandala uranographe (à venir).
Je viens de découvrir tes superbes enfants du Serpent !
Mais le blog est exigeant : le temps de rédaction en laisse peu pour être ouvert à la synchronicité. J’ai loupé ton billet d’hier mais je n’ai pas vu Andromède sur la cartographie. Je vais l’inviter ici dans Cartophilie (4). :-)
Amicalement.

Lechantdupain a dit…

Souci constant : le temps et l'espace, impossible de leur échapper ! J'ai découvert le nouvel univers de Dürer et la cartographie, ainsi que tes pensées pour ton maître-graveur. Les liens s'enchaînent :) Bon travail Jean-Pierre !